samedi 18 mai 2019

Semaine 20: PIROSHKA - Brickbat (2019)


Je viens des années 90. Ma construction musicale est entièrement due à la Brit Pop, au Shoegaze, à Madchester, mais aussi au Grunge et à l'Americana.
Alors, lorsque Miki, la chanteuse de Lush, réunit autour d'elle le bassiste des Modern English, le guitariste de Moose et le batteur d'Elastica, je suis à deux doigts de faire une syncope: je tiens là un super groupe des années 90.

Et stupeur, ce groupe baptisé Piroshka sort un premier album formidable, très réussi, intitulé Brickbat et plus belle machine à remonter le temps de l'année.
Car ce qui pendait au nez de Miki et ses boys, c'était de pondre un disque anecdotique, vite écouté vite oublié. Or il n'en est rien. Brickbat comporte même plusieurs perles de pop anglaises.

On démarre avec This Must Be Bedlam, hymne punk-pop immense, avec son rythme emprunt de ska. Le titre fait mouche et prépare le terrain pour LA chanson de Piroshka: Village of the Damned.
Immense chanson pop à trompette (et Dieu sait que J'ADORE la trompette), Village of the Damned est une chanson folle qui restera comme un grand moment pop de l'année. Notamment son final, génial.

Et surprise, la suite est d'excellent tenue, surtout sur les chansons vitaminées (What's next, et sa grosse basse ou le final à plein pot à la Lush de Hated By the Power that Be).
Miki a réussi haut la main son come back et j'en suis tout transi d'amour.


TOP 52 MOUVANT - ANNÉE 2019 - PLAYTIME:

1/ MERCURY REV.....Bobbie Gentry's The Delta Sweete Revisited 
2/ JESSICA PRATT.....Quiet Signs
3/ PIROSHKA.....Brickbat
4/ GRAND VEYMONT.....Grand Veymont
5/ DEERHUNTER.....Why Hasn't Everything Already Disappeared ?
6/ BEIRUT.....Gallipoli
7/ RUSTIN MAN.....Drift Code
8/ SHARON VAN ETTEN.....Remind me Tomorrow
9/ ROBERT FORSTER.....Inferno
10/ LE SUPERHOMARD.....Meadow Lane Park
11/ ART BRUT.....Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!
12/ FOXWARREN.....Foxwarren
13/ SWERVEDRIVER.....Future Ruins
14/ MANDOLIN ORANGE.....Tides of a Teardrop
15/ JULIANA HATFIELD.....Weird
16/ STILL CORNERS.....Slow Air
17/ ANGELO DE AUGUSTINE.....Tomb
18/ TOY.....Happy In The Hollow
19/ HJALTE ROSS.....Embody
20/ POND.....Tasmania

mercredi 8 mai 2019

Semaine 19: BEIRUT - Gallipoli (2019)


Longtemps Beirut a été l'un de mes groupes favoris, le temps de quelques chansons intouchables (Postcards from Italy, Nantes). Puis le groupe a sorti quelques albums plus fades, sans surprise.
C'est donc avec une immense joie que je retrouve Zach Condon à nouveau en forme, pour un nouvel excellent album, peut être même l'un de ses meilleurs.

Car Gallipoli revient aux sources de la musique de Beirut (ce curieux mélange de lo-fi, de musique des Balkans et de folk). pour le sublimer. Le premier titre en est une formidable preuve: When I Die est construit autour d'une trompette bourrée de reverb et une mélodie poignante. C'est magnifique et When I Die est certainement le plus beau morceau de Beirut à ce jour.

Mais ce qui fait de Gallipoli un grand album, c'est que toutes les autres chansons sont au diapason de When I Die, notamment le titre éponyme. Ou Gauze für Zah, ou Corfu.
A nouveau articulé autour de la trompette, instrument fétiche de Beirut, Gallipoli est un bel album doucement mélancolique, au spleen délicat et très attachant.  
Un retour brillant.


TOP 52 MOUVANT - ANNÉE 2019 - PLAYTIME:

1/ MERCURY REV.....Bobbie Gentry's The Delta Sweete Revisited 
2/ JESSICA PRATT.....Quiet Signs
3/ GRAND VEYMONT.....Grand Veymont
4/ DEERHUNTER.....Why Hasn't Everything Already Disappeared ?
5/ BEIRUT.....Gallipoli
6/ RUSTIN MAN.....Drift Code
7/ SHARON VAN ETTEN.....Remind me Tomorrow
8/ ROBERT FORSTER.....Inferno
9/ LE SUPERHOMARD.....Meadow Lane Park
10/ ART BRUT.....Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!
11/ FOXWARREN.....Foxwarren
12/ SWERVEDRIVER.....Future Ruins
13/ MANDOLIN ORANGE.....Tides of a Teardrop
14/ JULIANA HATFIELD.....Weird
15/ STILL CORNERS.....Slow Air
16/ ANGELO DE AUGUSTINE.....Tomb
17/ TOY.....Happy In The Hollow
18/ HJALTE ROSS.....Embody
19/ POND.....Tasmania

samedi 4 mai 2019

Semaine 18: Le SuperHomard - Meadow Lane Park (2019)


Le début du premier album de Le SuperHomard, Meadow Lane Park, est un pur enchantement.
L'ouverture instrumentale, d'une formidable délicatesse, évoque Francois de Roubaix et d'autres orfèvres de musique de films.
Puis Springtime, ritournelle pop imparable, provoque chez moi félicité et allégresse.

Ce ravissement, je l'avais déjà éprouvé en écoutant Dorian Pimpernel, autre groupe français important, dont la pop psychédélique rappelle celle de SuperHomard. Sophistiquée, mélodique, parfaitement orchestrée et ultra-pop (Paper Girl est un tube classieux), Meadow Lane Park est un premier album très réussi, parfait pour le printemps ou l'été.

Seul bémol (mais le groupe n'y peut rien): j'entends parfois des analogies entre ce groupe et les merveilleux Left Banke. Ne nous emballons pas, ce n'est pas parce que vous glissez un peu de clavecin dans vos chansons que vous pouvez prétendre tutoyer les maîtres de la Sunshine Pop.
Laissons le temps au SuperHomard de confirmer tout le bien que nous pensons de cet album et voir comment évoluera cette belle pop, riche en références. C'est déjà très bien.


TOP 52 MOUVANT - ANNÉE 2019 - PLAYTIME:

1/ MERCURY REV.....Bobbie Gentry's The Delta Sweete Revisited 
2/ JESSICA PRATT.....Quiet Signs
3/ GRAND VEYMONT.....Grand Veymont
4/ DEERHUNTER.....Why Hasn't Everything Already Disappeared ?
5/ RUSTIN MAN.....Drift Code
6/ SHARON VAN ETTEN.....Remind me Tomorrow
7/ ROBERT FORSTER.....Inferno
8/ LE SUPERHOMARD.....Meadow Lane Park
9/ ART BRUT.....Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!
10/ FOXWARREN.....Foxwarren
11/ SWERVEDRIVER.....Future Ruins
12/ MANDOLIN ORANGE.....Tides of a Teardrop
13/ JULIANA HATFIELD.....Weird
14/ STILL CORNERS.....Slow Air
15/ ANGELO DE AUGUSTINE.....Tomb
16/ TOY.....Happy In The Hollow
17/ HJALTE ROSS.....Embody
18/ POND.....Tasmania



samedi 27 avril 2019

Semaine 17: GRAND VEYMONT - Grand Veymont (2019)


Un choc. Et de l'incrédulité.
C'est ce que j'ai ressenti en entendant pour la première fois le sublime Je Cours Avant Après de Grand Veymont sur leur nouvel album éponyme.
13 minutes et 27 secondes de folie indescriptible. Un titre qui commence avec un gimmick vaguement motorik à la Neu! mais à l'efficacité redoutable, puis une seconde phase totalement cosmique portée par un orgue foutant les chocottes, comme dans un giallo italien, puis un retour tranquille sur terre, presque hédoniste. 
C'est tout cela, Je Cours Avant Après, et c'est que j'ai entendu de mieux cette année, sans discussion possible.

Ensuite le duo français ne baisse pas la garde et livre 3 autres chansons de plus de 5 minutes dont l'excellent L'Odyssée du Petit Parleur qui rappelle clairement les merveilleux Midget !.
En 4 chansons, Grand Veymont propose un disque d'une audace folle, un disque fascinant vers qui je reviens tous les jours, un disque aussi beau que sa pochette et les belles montagnes du Vercors.

Un disque en altitude donc, très haut. Et qui restera déjà pour moi l'un des sommets de cette année 2019.


TOP 52 MOUVANT - ANNÉE 2019 - PLAYTIME:

1/ MERCURY REV.....Bobbie Gentry's The Delta Sweete Revisited 
2/ JESSICA PRATT.....Quiet Signs
3/ GRAND VEYMONT.....Grand Veymont
4/ DEERHUNTER.....Why Hasn't Everything Already Disappeared ?
5/ RUSTIN MAN.....Drift Code
6/ SHARON VAN ETTEN.....Remind me Tomorrow
7/ ROBERT FORSTER.....Inferno
8/ ART BRUT.....Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!
9/ FOXWARREN.....Foxwarren
10/ SWERVEDRIVER.....Future Ruins
11/ MANDOLIN ORANGE.....Tides of a Teardrop
12/ JULIANA HATFIELD.....Weird
13/ STILL CORNERS.....Slow Air
14/ ANGELO DE AUGUSTINE.....Tomb
15/ TOY.....Happy In The Hollow
16/ HJALTE ROSS.....Embody
17/ POND.....Tasmania

mercredi 24 avril 2019

Semaine 16: MANDOLIN ORANGE - Tides of a Teardrop (2019)


Le nouvel album country-folk du duo américain Mandolin Orange a un pouvoir évocateur incroyable: dès les premières notes de l'excellent Golden Embers, vous êtes propulsés dans la campagne américaine, sous une chaleur écrasante. 
Au loin passe un vieux pick-up Ford bringuebalant. Un papy somnole sur son rocking-chair et vous êtes presque sur d'avoir entendu un serpent sonnette.

C'est tout cela Mandolin Orange, de chouettes chansons country qui ne révolutionneront pas notre paysage musical, mais ont le mérite de nous dépayser d'un coup de guitare slide.
Les voix s'entremêlent, Into the Sun rappelle les Cowboy Junkies, c'est un disque parfait pour un dimanche matin ou pour somnoler après un déjeuner en famille, pendant un week-end ensoleillé.

C'est l'Amérique un peu perdue mais qu'on aimera toujours, malgré ses contradictions, ses excès, son repli sur soi, et sa vue basse.
C'est un bel album country pour 2019, et cela suffit pour l'instant à mon bonheur.


TOP 52 MOUVANT - ANNÉE 2019 - PLAYTIME:

1/ MERCURY REV.....Bobbie Gentry's The Delta Sweete Revisited 
2/ JESSICA PRATT.....Quiet Signs
3/ DEERHUNTER.....Why Hasn't Everything Already Disappeared ?
4/ RUSTIN MAN.....Drift Code
5/ SHARON VAN ETTEN.....Remind me Tomorrow
6/ ROBERT FORSTER.....Inferno
7/ ART BRUT.....Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!
8/ FOXWARREN.....Foxwarren
9/ SWERVEDRIVER.....Future Ruins
10/ MANDOLIN ORANGE.....Tides of a Teardrop
11/ JULIANA HATFIELD.....Weird
12/ STILL CORNERS.....Slow Air
13/ ANGELO DE AUGUSTINE.....Tomb
14/ TOY.....Happy In The Hollow
15/ HJALTE ROSS.....Embody
16/ POND.....Tasmania


dimanche 14 avril 2019

Semaine 15: ROBERT FORSTER - Inferno (2019)


Il y a le commun des mortels et il y a Robert Forster, ancien membre fondateur des Go-Betweens et artiste d'une classe absolue.
Depuis la mort de Grant McLennan il y a 13 ans déjà, Robert Forster veille sur l'héritage des Go-Betweens et assure sa continuité à travers plusieurs albums solo de très belle facture. Inferno, qui vient de sortir, en est la nouvelle preuve.

Car Robert Forster a une très jolie plume et sait composer des chansons rock de moins de 3 minutes et faisant mouche. Sur Inferno, on trouve des clins d'oeils au Velvet Underground (Inferno (Brisbane in Summer)), à Jonathan Richman (Life has turned a page) et bien sur aux Go-Betweens (Crazy Day on the Day Of Judgement en est un bel exemple).

Artiste à part, inclassable, mais précieux et incontournable, Robert Forster est une figure tutélaire en Australie pour de nombreux groupes locaux. Et c'est parfaitement légitime tant il a réussi à dessiner un certain rock cool et lettré, unique en son genre.
La grande classe donc.


TOP 52 MOUVANT - ANNÉE 2019 - PLAYTIME:

1/ MERCURY REV.....Bobbie Gentry's The Delta Sweete Revisited 
2/ JESSICA PRATT.....Quiet Signs
3/ DEERHUNTER.....Why Hasn't Everything Already Disappeared ?
4/ RUSTIN MAN.....Drift Code
5/ SHARON VAN ETTEN.....Remind me Tomorrow
6/ ROBERT FORSTER.....Inferno
7/ ART BRUT.....Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!
8/ FOXWARREN.....Foxwarren
9/ SWERVEDRIVER.....Future Ruins
10/ JULIANA HATFIELD.....Weird
11/ STILL CORNERS.....Slow Air
12/ ANGELO DE AUGUSTINE.....Tomb
13/ TOY.....Happy In The Hollow
14/ HJALTE ROSS.....Embody
15/ POND.....Tasmania




samedi 6 avril 2019

Semaine 14: POND - Tasmania (2019)


Le rock psychédélique est un genre très casse-gueule: il ne suffit pas d'empiler des guitares avec du reverb, ou d'étirer son titre sur 10 minutes pour devenir les dignes héritiers des Doors.
Tame Impala ou Woods l'ont bien compris en injectant dans leur pop psyché un peu de krautrock et surtout un ingrédient indispensable, oh trois fois rien: des mélodies.

Pond, groupe psyché australien, sort son 8 album, Tasmania, et semble au contraire ne pas avoir du tout retenu la leçon de ses copains. Le groupe empile tous les tics de la pop psyché (voix éraillée, guitares planantes, claviers cosmiques) mais a oublié en chemin les chansons.
Du coup on entend de petites vignettes sonores dans un incroyable gloubiboulga, impossible de retenir quoique ce soit (flagrant sur Selené), et on finit par un mal de crâne terrible.

Tasmania est soit disant l'album le plus accessible à ce jour de Pond. Je ne comprends pas en quoi.
Pour moi, c'est juste un brouet sans queue ni tête, difficile à digérer.


TOP 52 MOUVANT - ANNÉE 2019 - PLAYTIME:

1/ MERCURY REV.....Bobbie Gentry's The Delta Sweete Revisited 
2/ JESSICA PRATT.....Quiet Signs
3/ DEERHUNTER.....Why Hasn't Everything Already Disappeared ?
4/ RUSTIN MAN.....Drift Code
5/ SHARON VAN ETTEN.....Remind me Tomorrow
6/ FOXWARREN.....Foxwarren
7/ ART BRUT.....Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!
8/ SWERVEDRIVER.....Future Ruins
9/ JULIANA HATFIELD.....Weird
10/ STILL CORNERS.....Slow Air
11/ ANGELO DE AUGUSTINE.....Tomb
12/ TOY.....Happy In The Hollow
13/ HJALTE ROSS.....Embody
14/ POND.....Tasmania